Thermographie, expertise pour enveloppe du bâtiment


TRACER UN PORTRAIT GLOBAL

Produite d’une technologie toujours en développement, la thermographie infrarouge représente une méthode d’inspection "non-destructive" permettant de visualiser les différences de température de surface de la plupart des types de toitures et de tous types de parement vertical. Cette technique d’inspection permet de localiser, de façon précise, les endroits affectés par des échanges d'air incontrôlés, des ponts thermiques ou par la présence d’eau, sous toutes ses formes. 
 

AVANTAGES

Cette technique d'investigation est sans contredit la plus rapide et la plus précise lorsque conduite selon un protocole rigoureux. En plus d'offrir une vue d'ensemble des zones de défectuosité thermique, la thermographie infrarouge demeure la méthode d'inspection la moins coûteuse.

Pour les applications de toiture, lorsque les zones humides sont clairement localisées, il n'est plus nécessaire de procéder à un remplacement complet de la toiture; seules les zones affectées peuvent être remplacées.

La thermographie infrarouge est particulièrement utile lors de:
Contrôle de la qualité
  • Vérification de la continuité du système pare-air (murs)
  • Vérification d'infiltration d'eau (toitures)
Évaluation de la performance thermique
  • Vérification de l'isolation des murs, localisation de pont thermique
Problème d'inconfort (courants d'air, odeurs)

Évaluation d'une teneur en humidité anormalement élevée



Grâce à la précision que procure cette technique, la thermographie vous permet d'identifier les secteurs affectés par:
  • Des infiltrations/exfiltrations d'air
  • Des infiltrations d'eau ou d'humidité excessive
  • Une isolation inadéquate (affaissement de l'isolant, mauvaise installation, manquement)
  • Des pertes par conduction (pont thermique)
  • Par l'eau pouvant conduire à la formation de moisissure*
*La présence de trois éléments sont nécessaires à la formation de la moisissure; soit la présence d'eau, de la matière putrescible (telle que la cellulose) et une température élevée. Si l'un de ces éléments n'est pas présent, il n'y aura pas de moisissure. De plus, il est important de noter que la seule façon de déterminer s'il y a présence de moisissure est de tester un échantillon en laboratoire.